Un blog, deux soeurs, deux maris et huit enfants, un chat... Plein d'idées pour faire de chaque ouvrage "fait maison" un petit bonheur pour soi et pour les autres...
Et le souvenir d'une maman qui savait tout faire de ses mains.

dimanche 29 décembre 2013

Une écharpe pour l'opéra

Grande résolution de l'année 2014 : faire du VIDE à la maison !
Trier les patrons, les recettes de cuisine, les partitions de chants, utiliser enfin les chutes de laine et de tissu, terminer les travaux en cours et j'en passe...
Oui, je sais, chaque année, je dis la même chose et à la fin de l'année, je constate que j'en ai toujours autant dans mes tiroirs !
Mais cette année, je le sens, ça sera la bonne !

Et comme ça, je pourrai aussi gâter amies et filleules avec de jolis accessoires fabriqués dans les chutes des soies et damassés qui n'attendent que d'être utilisés. Trop peu pour faire des robes ou des corsages, mais juste ce qu'il faut pour des accessoires dignes d'une sortie dans le Tout-Paris un soir de gala !

Voilà donc une écharpe "Opéra", construite sur le même modèle que celles offertes à Ti-Gwez et à Louise il y a quelques temps, et inspiré par le même livre.

Allez, bout de tissu suivant !

Marie

samedi 28 décembre 2013

La poupée de la semaine : danseur grec

Aujourd'hui, c'est en Grèce que nous faisons escale, et plus précisément dans le Péloponnèse, d'où provient cette tenue masculine particulièrement originale.
A la fois tenue de fête et de danse, il en existe plusieurs variations, mais la fustanelle (jupe blanche plissée), les tsarouchias (chaussures à pompons) et le fesi ou pharion (bonnet rouge à pompon noir) sont des incontournables !
C'est aussi la tenue des Evzones, gardes du tombeau du Soldat Inconnu à Athènes !

 
Marie

mardi 24 décembre 2013

Joyeux Noël !

Louise et Marie vous souhaitent un très Joyeux Noël dans la paix et la sérénité, entourés de ceux que vous aimez !

L'adoration des Bergers - Gerrit Van Honthorst

mercredi 18 décembre 2013

Des mains bien au chaud !

Noël approche... Pour affronter la messe de la nuit dans les vieilles églises gothiques pas trop bien chauffées, rien ne vaut les mitaines qui réchauffent sans empêcher de tourner les pages du livre de chant !
Après celles cousues pour Ti Gwez l'an dernier, en voici une version plus sophistiquée pour notre amie Nathalie, en velours marron et brocard doré pour la doublure. Un joli ruban indien permet de finir le tout.
 
 
Cliquer pour agrandir

Le modèle est tiré du très beau livre "Chapeaux et mitaines" de Liliane Larger. Aucune difficulté dans la réalisation, si ce n'est un peu d'attention pour éviter de coudre deux mains droites ou deux mains gauches !
Marie

dimanche 15 décembre 2013

Une cape de scout pour les veillées

Après la princesse n°2 qui voulait un pyjama tout doux, c'est la princesse n°1 qui est venue me réclamer "une grande cape avec une capuche pour les soirées scoutes au coin du feu". Il paraît que c'est l'accessoire indispensable pour une soirée réussie...

Nous revoilà donc reparties à Montmartre, pour acheter une grande pièce de tissu de laine bleu nuit. Pas de patron, donc improvisation !
Nous avons découpé dans le tissu un grand 1/2 cercle et j'y ai ajouté la même capuche que sur le manteau du jeune Jedi de la maison.

Pour les finitions, j'ai fouillé dans ma réserve et j'y ai trouvé des boutons type duffle-coat récupérés il y a longtemps sur un vieux manteau et un peu de drisse blanche.
Le résultat n'est pas mal, mais à la réflexion, il aurait plutôt fallu découper 3/4 de cercle, pour que la cape recouvre bien le devant.
A savoir pour une prochaine fois !

Marie

mercredi 11 décembre 2013

La poupée de la semaine : petite marchande Thaï

Notre poupée d'aujourd'hui nous vient de Thaïlande.
C'est  une petite paysanne, qui vient vendre ses fruits au marché. Sa tenue est composée d'un corsage et d'une jupe courte que protège un long tablier. Bien sûr, les bijoux ne manquent pas, même si eux aussi sont très simples (la plupart du temps en argent). La simplicité n'exclut pas l'élégance et comme dans tous les pays asiatiques, notre poupée prend aussi grand soin de sa chevelure !

J'en profite pour vous faire découvrir un site qui vous présentera quelques exemples du très riche artisanat thaïlandais.


Marie

dimanche 8 décembre 2013

Douceur et fantaisie pour un pyjama

Que faire lorsqu'on a une grande fille qui veut un pyjama doux comme de la soie, mais facile à entretenir, simple de forme mais aux imprimés fantaisistes ?
D'abord, on va faire un tour à Montmartre et on revient avec 3 mètres de polyester à lys bleus et motifs dorés.
Ensuite, on fouille dans les patrons de la maison pour trouver un modèle de pantalon archi-simplifié et de grand tee-shirt...
Et on obtient un pyjama répondant à tous les critères de la grande fille en question, modèle unique, création automne-hiver 2013 de la Maison des Petits Bonheurs !

Marie

lundi 2 décembre 2013

La poupée de la semaine : Maroc

Et non, vous ne verrez pas une jolie marocaine en robe de cérémonie... mais la reproduction d'un marchand d'eau, qui propose de rafraîchir les passants dans un de ses bidons. Outre sur le dos, bidons en main et tablier pour protéger sa tenue, il n'attend plus que le client.
Je suis pour ma part admirative de la fabrication de cette poupée artisanale à partir de bricoles et de petits objets de récupération... Quelle ingéniosité !

Marie

mardi 26 novembre 2013

Disco Fever !

Depuis le temps que vous rendez visite à la Maison des Petits Bonheurs, vous l'avez compris : chez Marie, on aime beaucoup se déguiser mais on s'y prend toujours à la dernière minute !
Ça n'a pas raté cette fois-ci encore, puisque j'ai commencé à me préoccuper le vendredi soir de la fête DISCO à laquelle nous étions tous invités le samedi...

Pour le plus jeune, pas de problème, il s'est contenté d'une cravate à paillettes. Pour la 4ème, récupération du costume du concours de danse Daddy Cool de l'an dernier...  Pour les autres, couture rapide de petites jupes en polyester argenté ou doré (1). Et pour les parents, gilets avec ce qui restait de tissu !

Le modèle de jupe, tiré d'un magazine "Fait Main" est extrêmement simple : 8 lés de tissus, une ceinture, une fermeture éclair, en 1 heure c'est bouclé. Le plus dur est de décalquer le patron (2).
Pour les gilets, modèle simplifié au maximum, donc pas de poche, pas de boutons, pas de martingale ! L'important, dans une soirée disco, c'est de briller, les détails, on s'en fiche un peu, non ?
Marie

(1) Photos prises APRÈS la fête, ce qui explique que le tissu soit aussi froissé !
(2) Dans les luttes syndicales aussi, dixit mon p'tit mari...

samedi 23 novembre 2013

La poupée de la semaine : danseuse tahitienne

Plus classique, notre poupée d'aujourd'hui vient elle aussi de Nouméa, qui voit de nombreuses communautés au sein de sa population, dont bien sûr des Tahitiens.
Vêtue de ses plus beaux atours, elle s'apprête à danser le Tamure pour le plus grand plaisir des spectateurs. La jupe est constituée de fibres végétales et bien sûr, les fleurs et les coquillages sont de la partie. Quant-au bustier, il est en général constitué... de deux demi-noix de coco ! Et oui, les ressources naturelles sont sans limite !


Et comme la danse s'apprend dès le plus jeune âge, une petite vidéo amusante de concours de tamure !

Marie

mercredi 13 novembre 2013

La poupée de la semaine : jeune femme berbère d'Algérie

Cette poupée n'est pas des plus récentes puisqu'elle a été rapportée d'Algérie dans les années 60... Mais tout y est, la robe longue, le voile, les bijoux, à commencer par ceux qui maintiennent la coiffure. Ils sont ici très simplifiés, mais sont habituellement très variés et ouvragés, comme vous pourrez le voir dans cet très bel article.

La Khamsa (ou main de fatma), que vous avez sûrement déjà vu dans des bijouteries, est un porte-bonheur supposé éloigner le mauvais oeil... Mais certaines traditions l'associent aussi à la main de Fatima, la fille du prophète, plongée dans le sang des chrétiens après leur défaite face aux mahométans ! Pas forcément un symbole très pacifique, donc !

Mais voici notre poupée, toute de rouge vêtue pour vous faire honneur !

Marie

lundi 11 novembre 2013

Bleuets



Aujourd'hui, c'est le 11 novembre, portez des bleuets !


Pourquoi ? Voyez donc ici...
Bonne journée à tous !
Louise


mercredi 6 novembre 2013

La poupée de la semaine : Nouvelle Calédonie

Aujourd'hui, la Maison des Petits bonheurs, qui ne manque pas de trésors dans ses cartons, vous propose une nouvelle rubrique : découvrir chaque semaine un costume traditionnel différent au travers de la collection de poupées familiale, constituée avec patience au cours des années et des voyages.

Nous commençons par la Nouvelle Calédonie, où Louise et moi avons habité pendant 2 ans. La poupée que nous vous présentons porte une "robe-mission", dessinée par les premiers missionnaires chrétiens choqués par la nudité des femmes. La forme en est très simple : une grande tunique large à manches courtes, un peu froncée sous la poitrine (on évite les vêtements ajustés dans les pays chauds...). Si au départ, la longueur de la jupe arrivait aux chevilles, la jupe se termine maintenant en général aux genoux. A Nouméa, on en voit de toutes les couleurs, souvent avec des imprimés de fleurs d'hibiscus, mais presque toujours avec une bande de couleur contrastante sur le corsage.Les femmes la portent aussi pour jouer au cricket, qui est un sport très populaire là-bas, presque exclusivement joué par des équipes féminines !

Voilà donc notre premier mannequin-poupée, rapportée des îles lointaines du Pacifique, pour vous faire rêver à des lagons transparents et des grandes places plantées de flamboyants !
Marie

vendredi 25 octobre 2013

Coucou

Hello les Internautes !
Non, ce n'est pas une revenante qui vous parle, et je ne vous ai pas oubliés entre le boulot, les déménagements successifs des uns et des autres (ayez des enfants !), un nouveau poste et une nouvelle maison...

Allez, pour me faire pardonner ce long silence, je vous poste un petit récapitulatif de l'activité de ces derniers mois : 

Un peu de peinture sur porcelaine, à voir ici et ici, un peu de crochet que vous trouverez par là et un essai de dorure là-bas. 

A très bientôt cette fois !

Louise

Beauty of the garden (2)

Je vous ai déjà parlé de cette phrase de Kipling que j'aime beaucoup : 

The beauty of the garden lies in more than meets the eye. 

Eh bien voici un autre essai de peinture pour l'illustrer, avec une plante qui pique, évidemment ! 

La phrase se lit en tournant autour de la tasse : 






Bon, c'est pas tout ça, mais ça donne nvie d'un bon thé avec une tartine de confiture de mûre !

Bonne soirée ! 

Louise



L'oeuf à la coque...

... C'est bon pour la santé ! Et puis, il faut bien l'avouer, c'est super pratique pour les mamans pressées. 3mn pour les faire cuire, des mouillettes avec un peu de jambon dans une assiette à côté, les petits aiment bien et ça laisse du temps pour... 
... Peindre des coquetiers, évidemment ! 

Après les kuatis déjà montrés ici, voici un autre essai de coquetiers tous simples, en trois couleurs seulement, d'après des motifs de poteries vikings trouvés dans une encyclopédie. 
Je trouve que les dessins s'accordent bien avec la simplicité de la forme, on peut même les sortir pour des grands !

Alors, qu'est-ce que vous en dites ?

Louise


Un livre, ça se protège !

Le déménagement est presque fini, ouf, enfin un peu de place pour se poser, ressortir les encres, les plumes et les pinceaux, et tester la dorure offerte par Marie l'année dernière
Les explications sur l'étiquette de la mixtion (ou médium) à dorer sont assez succinctes et les premiers essais ont été assez laborieux, il faut bien le dire. Heureusement, pendant les vacances, nous avons découvert, à Lauzerte, la boutique de Sandra Clerbois, une enlumineuse de talent. Et, ô bonheur, elle donne des cours !
Diplôme pour le lauréat du concours Place aux nouvelles
Sandra Clerbois
Va falloir travailler pour espérer s'aligner, pas vrai ? 

Un après-midi de cours plus tard, je suis revenue avec un monogramme enluminé et quelques trucs de pro fort utiles. 

1 - Déjà, premier conseil : teinter la mixtion à dorer avec une encre de couleur, comme ça on voit les endroits où on l'a déjà passée !  

2 - Pour accélérer le séchage du médium, un petit coup de sèche-cheveux

3 - Pour déposer les copeaux dorés ou la feuille d'or sur le médium, une pince à épiler. Si on travaille à partir d'une feuille, on découpe sur un coussin spécial, et avec un outil spécial des petits carrés que l'on superpose ensuite sur le dessin au fur et à mesure. 

4 - Pour réhumidifier légèrement le médium avant de déposer les feuilles, on souffle dessus avec une paille. 

5 - Lorsque le motif est rempli, on enlève le surplus avec un pinceau ou on frotte très doucement avec le doigt. 

6 - On peut alors peindre les motifs en couleur, pour l'instant avec de la peinture acrylique ou de l'encre Sennelier mais plus tard, quand on sera retourné prendre d'autres cours, avec une peinture à base de blanc d'oeuf, comme les enlumineurs du moyen-âge.

Allez donc voir ici des photos des différentes étapes, c'est très intéressant.

Voici donc le premier essai, à la maison  : 

Bon, ce n'est qu'un premier essai, mais ça m'a donné une idée. 
Parce que je le sais, vous vous dites : mais pourquoi donc q'elle nous a parlé de livres, la Louise, tout en haut de son message ? On y vient, les amis, on y vient... 
Parce que, par chez nous, on ne pose JAMAIS, mais alors JAMAIS un livre ouvert   à l'envers, on utilise un MARQUE-PAGE !!
De là à se dire que l'on pourrait faire des marque-page monogrammés pour les z-enfants z-é les filleuls...
Toutes ces lettrines sont copiées de sites internet. Vous reconnaîtrez le A ici, le C ici, le C en cours de réalisation ici, le R ici ... Si l'on compare, évidemment, il y a une sacrée marge d'amélioration...


A bientôt pour un coup d'oeil sur les marque-pages terminés !



Louise


Sandrine se marie !


Sandrine, c'est une amie à qui était destiné ce bracelet, fabriqué l'année dernière, vous vous souvenez, une jeune femme moderne, dynamique, drôle et quand même un peu romantique... 

Sandrine is that friend to whom I gave this bracelet, just made for her, last year. She's a dynamic young woman, modern, lively, but with a romantic soft touch...
Et Sandrine, discrètement, avec juste quelques amis et beaucoup de bonne humeur, s'est mariée au mois de juin !
Après mûre réflexion, il a été décidé qu'un cadeau tout simple, gai et fait-main, bien sûr, serait ce qui lui conviendrait le mieux : un peu de laine de coton vert anis, un crochet, et hop !

Sandrine, quietly, with only a few friends and a lot of laugh, got married last june !
After a long period of thinking, I decided that a simple, fun, handmade gift was the perfect wedding present for her. I had some green cotton, a crochet, et voilà !
Maintenant qu'elle est une dame, elle va bien inviter les copines à prendre le thé de temps en temps, non ?

Now that she's a "lady", she'll probably have tea parties with her lady-friends, won't she ? 
J'ai trouvé le modèle sur un site de patrons de crochet gratuits. Oui, je sais, c'est en anglais, mais le tuto est très bien fait avec plein de photos. De toute façon, s'il y en a un ou une que ça intéresse, je fais la traduction, promis !
Leur modèle était en mauve : 

I found the pattern in an internet site giving away free crochet patterns. The tutorial is very clear, with a lot of nice photos. Their example is purple, it's beautiful too, don't you think ?
It's the "Big flower coaster" from "Crochetland", just click on the link under the photo. 
C'est sympa aussi, non ? 
Pour en revenir à notre cadeau, il restait un peu de laine, alors : une dernière fleur, un peu de papier, un petit noeud, et oualà !

To go back to the gift, I had a little thread left, so : a smaller flower, a lovely paper, a little bow, and that's it !
Tous nos voeux aux jeunes mariés ! ... En espérant que la prochaine fois que je prendrai mon crochet en pensant à Sandrine, ce sera pour un bonnet ou des petits chaussons !

Best wishes to the bride and groom, hoping that, next time I'll crochet something for Sandrine, it will be a little hat or booties !

Louise

mercredi 23 octobre 2013

Tremble, Dark Vador, le Padawan est là !

Le plus jeune de la maison me demandait avec insistance depuis plusieurs semaines un costume de Jedi, histoire de jouer "pour de vrai" avec son sabre-laser.

Il a été d'une patience d'ange, je dois dire, acceptant de laisser passer ses sœurs devant lui pour leurs déguisements de dernière minute, il méritait donc un beau costume !

Tunique, ceinture et manteau à grande capuche, désormais le Padawan est prêt à tous les combats !


Marie

vendredi 11 octobre 2013

Improvisation... ou comment tirer parti des ressources de l'atelier pour un déguisement de dernière minute

La demoiselle n°4 de la maison, cette année, est devenue guidouille !
Et surprise, nous recevons dimanche soir un mail nous indiquant que pour la veillée du week-end scout suivant (demain donc), elle doit apporte un déguisement sur le thème "Paris, l'exposition universelle de 1900".

Bon, c'est sûr, le thème est sympa... et les idées ont fusé : une belle robe à crinoline, un costume de Tour Eiffel (euh...), un déguisement de magicien de foire à l'ancienne... mais nous en sommes très vite arrivés à la conclusion que de toutes façons, nous n'avions pas le temps de faire quoique ce soit.

Nouveau brainstorming, pour finalement décider d'interpréter un peintre impressionniste peignant la Tour Eiffel !

Une grande blouse de chimie maculée de peinture (même pas eu besoin  de faire de fausses taches, elles y étaient déjà), deux ou trois vieux pinceaux, un béret surmontée d'une cocarde en papier crépon, un bandana et un tableau de Tour Eiffel plus tard, voilà le résultat...

Bilan : 17 minutes montre en main pour faire un déguisement somme toute convenable !

Marie

mercredi 9 octobre 2013

C'est l'automne, les feuilles tombent et Paris-Manga revient !

Et donc, comme Paris-Manga est revenu, la cosplayeuse de la famille est revenue elle aussi à la charge pour un nouveau costume à réaliser...

Le postulat de départ est celui-ci (ça devient une habitude) : on n'a pas le temps d'aller acheter du tissu (donc il faut faire avec ce qu'on a à la maison), on n'a pas de patron (donc il faut faire avec ce qu'on a à la maison) et on n'a pas de temps (donc il faut faire efficacement avec ce qu'on a à la maison)... mais pas question d'être arrêtées par de basses contingences matérielles !

Cette fois, le personnage visé était la Miku de Vocaloïd, déguisée en Alice au Pays des Merveilles (oui, c'est très spécialisé).
Et comme toujours, on a fini la veille du grand jour à 23 heures... mais c'est ressemblant, non ?
cliquer pour agrandir

Les fidèles de la Maison des Petits Bonheurs apprendront sans surprise que la robe bleue a été cousue dans... un vieux rideau...

Marie

vendredi 4 octobre 2013

Esprit kimono pour petites jumelles (tuto sur demande)

Belle surprise cet été ! 

Deux petites jumelles sont nées chez un jeune couple d'amis, que nous avons il y a 2 ans préparé au mariage dans le groupe de fiancés de notre paroisse, deux délicieuses donzelles qui méritaient bien un petit cadeau !

C'est chose faite avec ces cache-cœurs tricotés au point de riz et bordés de biais fleuri, croisés comme de touts petits kimonos !
Même modèle et couleurs différentes, parce que quand on est sœurs, on aime bien aussi avoir un petit quelque chose de bien à soi...


Si le modèle vous plaît, n'hésitez pas à demander les explications dans les commentaires, je vous les enverrai par mail.

Bon, ce n'est pas que je m'ennuie avec vous, mais il y a encore des bébés à gâter par ci par là...

Marie